Quels sont les effets secondaires du piment sur les intestins ?

Notre alimentation a différents rôles. Le premier est bien sûr de satisfaire un besoin naturel, celui de se nourrir pour offrir à notre corps tout ce dont il a besoin : de l’eau d’abord, mais aussi des minéraux, des vitamines, des protéines, des glucides, etc. Mais en parallèle, manger nous sert aussi à prendre du plaisir et à le partager avec d’autres. C’est particulièrement le cas dans notre pays, où la gastronomie tient une place importante.

Chaque culture a ainsi un rapport spécifique avec la nourriture. Dans certaines contrées, on mange surtout du blé, dans d’autres la base de la nourriture est le riz. En parallèle, il y a des cultures dans lesquelles on ne mange pas de porc, pas de bœuf, pas de viande… et d’autres où l’on mange épicé, parce qu’on ajoute du piment aux plats.

Le piment a pleinement intégré nos traditions culinaires

Aux origines les humains se nourrissaient de ce qui les entourait et c’est ainsi que les arts culinaires se sont développés. Mais petit à petit, les manières de procéder ont été de plus en plus influencées par les mouvements de population, mais aussi par les colonisations de certains pays par d’autres. On en voit quelques exemples sur ce site internet.

Dès lors, si l’on connaissait le piment d’Espelette en France, d’autres types de piments ont fait leur apparition dans notre culture culinaire, du fait de nos influences aussi bien asiatiques qu’africaines. Le piment est reconnu pour certaines vertus, en plein d’apporter du goût aux préparations culinaires. Or, tout le monde ne supporte pas le piment, qui a la particularité d’être parfois très fort. D’où l’interrogation : quels sont les effets secondaires du piment sur les intestins ? Il vaut mieux le savoir avant d’en consommer !

voir plus :   Comment cuire des pomme de terre ?

Quels sont les effets secondaires du piment sur les intestins ?

Quels sont les effets secondaires du piment sur les intestins ?

Le problème du piment, si l’on peut dire, c’est qu’il contient de la capsaïcine. De nombreuses personnes dans le monde n’ont aucun souci avec la capsaïcine et mangent du piment toute leur vie. Mais cette molécule a des effets négatifs sur l’organisme de certaines personnes, à savoir des spasmes de l’intestin. Ces derniers peuvent avoir des conséquences très désagréables, sous forme de douleurs abdominales qui peuvent être très aiguës, en fonction de l’intolérance. Ces spasmes du gros intestin peuvent aussi engendrer des diarrhées chez certaines personnes. Autant dire qu’il s’agit de problématiques très difficiles, que seul le fait de ne plus manger épicé du tout peut stopper.

Comment mettre fin aux problèmes liés à la consommation du piment ?

Certaines personnes peuvent très bien consommer du piment régulièrement durant leurs vies, même si elles ont commencé à en déguster tardivement, puis tout-à-coup commencer à être intolérantes. Dès lors, elles doivent absolument arrêter de consommer du piment, parce que leur corps a tout simplement commencé à développer une intolérance à la capsaïcine.

Il n’y a rien que l’on puisse faire, même si l’on adore le goût du piment et son effet piquant. Il faut purement et simplement ne plus en manger, même en petite quantité et ce, quelle que soit la forme sous laquelle on avait l’habitude d’en ajouter à ses plats : sauce pimentée, piment rouge, piment vert…