Dosage mortier au seau : comment le calculer pour un résultat optimal

Dans le domaine de la construction, le mortier est utilisé pour réaliser des enduits de façade et pour monter un mur en briques ou en parpaings. Cependant, pour que cette pâte soit efficace, il faut impérativement respecter le dosage de ses composants. Dans cet article, découvrez comment obtenir un résultat optimal grâce à quelques calculs. 

Dosage mortier au seau : comment le calculer pour un résultat optimal ? Voici quelques conseils

Pour les néophytes, calculer le dosage du mortier peut constituer un véritable casse-tête. Pour rendre la tâche plus facile, le seau est souvent utilisé comme outil de mesure. 

Matériels nécessaires

Pour fabriquer du mortier, vous aurez besoin d’un seau de 10 litres et d’une pelle ainsi que d’un contenant pour mélanger la pâte. Pour ce qui est des matériaux, préparez du ciment, du sable fin et de l’eau. Notez bien que si vous voulez fabriquer un enduit pour façade, utilisez plutôt de la chaux. Ce dernier va faire office de liant. Autrement, vous pouvez également opter pour le mortier bâtard qui se compose à la fois de ciment et de la chaux.

Les prochaines lignes seront consacrées au calcul du volume des composants nécessaires pour faire un mortier efficace. Si vous avez besoin d’aide pour ce type d’opération ou pour faire une conversion, n’hésitez pas à cliquer sur ceci

En outre, ne confondez pas le béton avec le mortier. Bien que les deux se ressemblent plus ou moins dans leur aspect et leur composition, leur utilisation est très différente. Le premier est bien plus solide comparé au second et permet de construire des fondations, du parpaing… Pour préparer ce mélange, il faut du ciment, de l’eau et du gravier.

voir plus :   Comment repérer les fissures sur vos murs extérieurs et comment les réparer ?

Le dosage du mortier au seau

Pour doser le mortier, vous allez utiliser le seau de 10 litres qui équivaut à environ 10 kg. Pour un seau de ciment, vous devez utiliser 4 seaux de sables. Pour ce qui est de l’eau, la quantité va dépendre de l’utilisation de la pâte. Si cette dernière va servir d’enduit, vous devez remplir le 3/4 du volume du seau. Si elle va servir à assembler les briques ou les parpaings, remplissez 1/2 du volume du seau.

En fonction de la surface à enduire ou du mur à monter, la quantité de la pâte nécessaire peut augmenter. Cependant, le dosage doit toujours rester le même. Si vous avez du mal avec le calcul, vous pouvez utiliser un simulateur en ligne. Vous aurez juste à entrer le volume total de mortier dont vous avez besoin pour préparer un enduit destiné à couvrir une surface précise ou pour monter votre mur.

À titre indicatif, sachez que 1 m³ de mortier permet de monter près de 55 m² de mur. Ce dernier équivaut à environ 550 parpaings dotés d’une taille standard, c’est-à-dire, 20 x 20 x 50 cm. Et pour réaliser 1 m³ de mortier, il vous faut environ 28 seaux de ciment et 111 seaux de sable et 17 seaux d’eau. Soit, 336 kg de ciment.

Dosage mortier au seau : comment le calculer pour un résultat optimal