Tout ce que vous devez savoir sur le taux d’endettement maximum : définition et astuces pratiques pour réussir

Avant de vous octroyer un crédit, l’établissement prêteur doit d’abord s’assurer que vous êtes en mesure de restituer l’emprunt dans les délais sans vous endetter. Pour ce faire, la banque doit procéder au calcul de votre taux d’endettement. Qu’est-ce que c’est ? Comment le calculer ? Quel est son taux maximal ? Ici, on vous fournit quelques éléments de réponse. 

Tout ce que vous devez savoir sur le taux d’endettement maximum : définition et astuces pratiques pour réussir. Nos conseils

Pour espérer obtenir un crédit auprès d’un établissement prêteur, vous devez avoir un taux d’endettement inférieur à 35 %. Cependant, ce chiffre peut varier d’une banque à une autre ainsi que du profil d’un emprunteur à un autre. Pour en savoir plus sur le sujet, lisez les prochaines lignes. 

Qu’est-ce que le taux d’endettement ? 

Le taux d’endettement est le pourcentage du revenu que vous pouvez consacrer au remboursement d’un crédit sans mettre votre finance en danger. Si aucune loi n’a imposé un taux d’endettement maximum, ce dernier est fixé à 35 % des revenus du client. Ce chiffre a été défini par le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF). 

Avant d’octroyer un crédit, la banque va d’abord procéder à l’analyse du taux d’endettement du client. Pour ce faire, plusieurs éléments sont alors pris en compte, les revenus et les charges mensuels. Notez que les clients eux-mêmes peuvent calculer cette valeur grâce à des simulateurs en ligne. Si vous voulez utiliser ce type d’outil, essayez ici

En dehors du taux d’endettement, les établissements prêteurs vont également procéder à l’examen d’autres éléments tels que : le reste à vivre, la capacité de gestion et d’épargne, l’apport personnel, etc. 

voir plus :   Opérateur cadre et lumière : un métier dans le cinéma

Comment calculer le taux d’endettement ? 

Afin de calculer votre taux d’endettement, vous pouvez utiliser la formule suivante : taux d’endettement = montant du crédit à contracter avec les charges fixes par mois x 100 / revenus.

Si vous avez déjà d’autres crédits en cours de remboursement, vous devez les ajouter aux charges fixes par mois. Les revenus pris en compte incluent les salaires (Nets avant impôts), les revenus fonciers, les allocations, la pension de retraite et autres aides financières dont vous bénéficiez.  

Réussir à contracter un emprunt même avec un taux d’endettement supérieur à 35 %

Normalement, aucune banque ne peut vous octroyer un crédit si votre taux d’endettement est supérieur à 35 %. Heureusement, il existe quelques astuces qui vous permettront de réduire ce pourcentage et de rassurer l’établissement prêteur. Vous pouvez contracter un prêt à taux zéro afin d’augmenter votre apport personnel. Autrement, n’hésitez pas à réduire vos dépenses quotidiennes afin de minimiser vos charges mensuelles fixes et d’augmenter votre reste à vivre. 

Épargner plus ou solder vos autres crédits à la consommation (si vous en avez) figure également parmi les solutions que vous pouvez envisager.  

En outre, d’autres situations permettent aux prêteurs de bénéficier d’un crédit même avec un taux d’endettement supérieur à 35 %. C’est notamment le cas des personnes qui bénéficient d’un revenu très élevé (plus de 10 000 ou 20 000 € par mois). Les jeunes primo-accédants sont également favorisés par les banques. 

Tout ce que vous devez savoir sur le taux d'endettement maximum : définition et astuces pratiques pour réussir